MESMAT

 

LORIENT EX BASE SOUS MARINES

Nouvelles de Lorient:
En juillet 1995 LE FLORE était mis au sec par la DCN à l'aide du slipway ,c'est à ma connaissance la dernière utilisation de cette installation. Quelques mois auparavant naissait le MESMAT. Cette association loi 1901,émanation de l'AGAASM section NARVAL, a pour objectif de créer sur le site de Kéroman un musée retraçant l'histoire des sous-marins à Lorient.
Sur la photo jointe vous pouvez voir Le flore sur son chariot. Il a une légère gîte qui malgré les efforts de la DCN n'a pu être corrigée .Le personnage, en chemise, premier plan gauche est le président section Narval.
si vous souhaitez plus d'info je vous propose la suite de cette épopée a une prochaine vacation.

                                                        

veuillez trouver en pj l'article Ouest France du lundi 5/03/01 concernant l'assemblée générale  du mesmat.
sur la photo vous reconnaîtrez(si vous avez une bonne vue!)de gàd:mrs HOOG,SCARPELLINI,ROUSSELOT,COTE
amitiés bernard

 


                            MESMAT

     

 

             Historique

 

L’abandon programmé de Kéroman par la Marine Nationale a provoqué la réaction de la section Narval de l’AGAASM.Un groupe de travail est formé et un premier projet pour la réalisation d’un pôle muséographique est réalisé en juin 1994.Une association est ensuite mise en oeuvre dans le but de soutenir le projet d’implantation d’un musée à la BSM.

La publication au JO du Musée de l’escadrille des s/m de l’atlantique est faite le 5 avril 1995

Le premier président est Christian ROY, lui succède Michel SCARPELLINI.

Cette association, qui est une émanation de la section Narval, a le désir d’être ouverte à tout le monde car il s’agit bien d’un grand débat public. De nombreuses actions  sont entreprises pour faire connaître le Mesmat au plus grand nombre (communiqués de presse ,prospection, adhésion à l’ OLAC qui est l’association des associations pour la ville de Lorient.). De nombreux sympathisants “civils” viendront grossir les rangs du Mesmat.

Pendant ce temps, l’activité à la BSM diminue lentement.

En février 1997 le dernier s/m quitte Kéroman.C’est la “SIRENE” qui vient d’être carénée pour rejoindre Toulon.La “PSYCHE” était partie l’année précédente , les quatre “AGOSTA”  s’étaient “échappés”  en juillet 95  pour aller mourir à Brest. En deux ans la base va être déménagée . Les ateliers sont fermés ou transférés sur Lorient . Cette période est mise à profit par le Mesmat pour récupérer tout ce qui pourrait  apparaître sur l’inventaire de la collection d’un musée du sous-marin . Une multitude d’objets de toutes tailles relatant la vie des s/m Français, de leurs équipages , de la vie de la base et également de l’ occupation allemande sont extirpés des magasins , des ateliers  et aussi des poubelles .Un tube lance torpille et une partie de coque épaisse sont récupérés du s/m DIANE lors de sa démolition en 1995 . Un moteur Krupp (Uboot type VII ) ,dont l’histoire n’est pas banale, nous a été proposé par l’école interarmées de Fontainebleau . Il servait , attelé a une génératrice , à la production d’énergie de secours . Une équipe du Mesmat est allée sur place pour le démontage de celui-ci , le transport de rapatriement étant assuré par la DCN de Lorient . Il est actuellement dans l’alvéole en face de l’infirmerie où , en attendant des jours meilleurs , il joue au “tennis”.

La pièce maîtresse de ce futur musée est constituée par le sous-marin FLORE qui aménagé pour la visite deviendrai alors un pole d’attraction pour les touristes . Il remonte lentement le plan incliné du slipway en juillet 1995 grâce aux  équipes de la DCN . Il restera quelque temps sur l’aire de translation , puis il sera mis à l’abri dans l’alvéole contiguë au slipway . Il y demeure encore , attendant lui aussi  des matins qui chantent . Il est ventilé mais repose sur un chariot qui est dans un état de fragilité  inquiétant . Un autre sous-marin se trouve actuellement dans les eaux du Scorff  . Il s’agit de la VENUS sur lequel il a été question d’une option d’achat .

La création d’un musée n’est pas une mince affaire . Le MESMAT ne pouvant assumer seul ce travail , se tourne vers la communauté d'agglomération .A plusieurs reprises , il va démontrer sa volonté de faire une ébauche de musée en présentant une partie de la collection recueillie , d’abord à l’ancien foyer du marin (chez “chemisette” pour les initiés) , puis au mess des officiers . Le MESMAT est contraint de déménager quatre fois et un autre changement de lieu est encore prévu prochainement .

La communauté d'agglomération de son coté s’active à la restructuration de la base .

De nombreuses études ont été déjà engagées . La dernière en date établit une restructuration multidirectionnelle . Cinq pôles ont été définis par la mission de préfiguration et retenus par le comité de pilotage (élus concernés) :

Pôle « Stratégies maritimes »

Pôle « Pêche et aquaculture »

Pôle « Plate-forme technique/plaisance »

Pôle « Prévention des risques en mer »

Pôle « Plongée et archéologie sous-marine » 

Le projet du MESMAT s’inscrit dans le premier , le second caractérise l’attachement de Lorient au domaine halieutique . Les autres pôles sont des activités déjà installées soit par des entreprises soit par des associations .En Janvier 1999 a été lancé un Concours International d'idées pour la reconversion de la Base des Sous-marins de Kéroman. Plus de 190 projets d’architectes ont été déposés et 3 retenus par le jury du concours . Une exposition très intéressante de ces projets est organisée dans les anciens ateliers de KIII . Ce concours n’a , pour l’instant , apporté aucune modification architecturale à l’ensemble .


Situation le 28 août 2000

 

Références journalistiques: Ouest-France du 25-8-2000.Y.Lucas et Mesmat

Le pôle "course au large" et l'Espace Tabarly seront les premiers chantiers à la BSM Kéroman. Un "plan guide"permettra non seulement d'investir mais aussi de gérer le site. Comme il était prévu, le pôle "course au large" et l'Espace Tabarly sont la priorité du programme d'investissement.

En Octobre 1999 l'ancien district du pays de Lorient adoptait un premier programme d'investissement pour la reconversion du site. Une enveloppe de 100 MF était destinée en partie à financer les premiers chantiers urgents(pôle course au large et Académie Tabarly).Le Pôle "course au large " va entrer dans sa phase de réalisation. Sa conception a été confiée à l'architecte JF.REVERT et au paysagiste Ronan DESORMEAUX. Une demande de permis de construire vient d'être déposée.

Ce pôle sera implanté entre les blocs KI et KIII." Le plan d'eau en face de cette zone a un tirant d'eau qui atteint 6 mètres ce qui est un atout exceptionnel" explique M.Cuiller , responsable de la reconversion. La structure destinée à l'usage du "Défi Français" (coupe de l'América), qui sera de retour sur le site début 2001, devra être évolutive pour pour être utilisable par de futurs usagers. 50 à 100 personnes devraient, à terme, travailler sur ce pôle.

L'Espace Tabarly sera installé le long du TER, vraisemblablement au niveau des casernes 3 et 4. Une utilisation partielle de KI est également à l'étude.

Le responsable de la reconversion précise"Il est top tôt pour évoquer l'avenir des trois blocs. KII est occupé par la société PLASTIMO , KI est disponible. Pour KIII les discussions avec la Marine n'ont pas commencé. Dans l'immédiat, il faut raisonner autrement. Les élus sont d'accord pour que la réflexion à long terme porte sur un ensemble qui comprend la BSM, le slipway et la partie du port de pêche qui longe le quai du Pourquoi-Pas?Il est possible de concevoir un village d'entreprises entre le slipway et Ifremer. Le stade serait conservé comme espace libre. Les esplanades entre les blocs seraient ouvertes sur le port de pêche. Aujourd'hui, en équipe , avec la DGAU et l'agence de développement, on essaie de dessiner un plan-guide utilisable à court terme sans obérer l'avenir. Mais ce projet devra être validé par le district."

Francis Cuiller pense que, dans un premier temps, il faut nettoyer le site et enlever tout ce dont on n'a pas besoin pour sa mise en valeur. Il faut travailler avec les historiens de la base sue ce qui doit être conservé:"Qu'on essaie de préserver le site au maximum, pour des événements dont on ignore encore aujourd'hui ce qu'ils seront..."

On ne parle pas pour l'instant du"Pôle des stratégies maritimes" ni de l'ouverture au public du sous-marin Flore Le financement de ces pôles était compris dans l'enveloppe des 100 MF et font toujours l'objet d'études. Les représentants de l'État( s/p de Lorient, préfet du Morbihan, préfet de la région) ont exprimés leur mécontentement et leurs inquiétudes quant à l'attribution des 100 MF devant la lenteur des décisions prises par la communauté d'agglomération du pays de Lorient . Le Mesmat va relancer les décideurs locaux ainsi que le responsable de la reconversion pour que des décisions soient prises rapidement (l'état du ber est préoccupant).

Les élus ont convenu que le Mesmat doit être associé à la réalisation du "Pôles des stratégies maritimes et nous allons insister pour que ce pôle soit mis en place au plus vite. Cette année encore les touristes qui visitent la base sont restés sur leur faim (visite du sous-marin , musée ...). Cela se constate tous les jours sur le livre d'or mis à la disposition des visiteurs.

Le Mesmat a repris ses activités et va continuer à agir pour que la BSM Kéroman vive une nouvelle vie.

Le Film U-571 a été projeté en avant première le samedi 26 août à Concarneau. Il sera présenté par Dino de Laurentis au festival du film Américain à Deauville et sortira dans les salles en septembre 2000.

 

Michel Scarpellini, président du MESMAT

 

                                                      KEROMAN AUJOURD’HUI

 

 

 

De grands travaux sont sur le point de commencer à Kéroman . Ils sont surtout liés à l’implantation de l’entreprise Catana . Le plan en pj permet de figer la situation actuelle .

Je vous propose par la suite de vous informer de l’avancement des travaux avec quelques photos pour illustrer .

 

  LEGENDE DU PLAN :

 

              -1- foyer du marin- détruit en 1996 et remplacé par un champ de mauvaises herbes non entretenu .

              -2- direction de la dcn et bureau de dessin - démontés en  97

              -3- bâtiments dcn et magasins des s/m - détruits en 97

              -4- ateliers  dcn et sous-traitants- détruit la semaine dernière (photo) sera remplacé par un hangar pour le pole course ( défi français et autres bateaux de course)

              -5- logements vie- vandalisés et murés

              -6-réfectoire du marin-sert en partie à l’équipe des guides et vente de tickets visite

              -7-mess officiers- remplacé par un restaurant spécialisé dans la cuisine de la morue .

C’est un exemple réussi de conversion mais quel est son avenir?

              -8-batiment sécurité et gymnase- tjs debout mais je ne sait pas s’il est utilisé

              -9- ponton pôle course

              -10- ancienne cantine de la dcn- utilisé par la LPO comme clinique pour les oiseaux

              -11- terre-plein utilisé par une entreprise de sécurité maritime . Elle organise entre autre des stages de survie en mer .

              -Bloc1- c’est l’ ensemble qui va être aménagé pour Catana . Le FLORE est dans l’ alvéole n° 1 . Le chariot sur lequel il posé est actuellement renforcé, il sera sorti à l’extérieur les jours prochains . Nous ne connaissons pas son avenir mais nous redoutons beaucoup le chalumeau et alors la mort du MESMAT . Le reste du matériel était dans le magasin contigu à l’alvéole n°5, le déménagement n’est pas encore terminé . Le moteur Krupp est  dans l’alvéole n°5 . Le galiléo va être démonté . La fosse de translation sera comblée . Les alvéoles 2,3,4 sont actuellement utilisées par un petit chantier naval “pêchealu” . Quel est son sort ?

Le slip sera modifié .

              - Bloc II- Occupé par la société Plastimo . Autre exemple de reconversion réussie .

              - BlocIII- Occupé par différentes associations (snsm mesmat laylines)

              - Les  pontons 8,9,10 ont été envoyés à Brest . Le Victor Pleven , ancien chalutier usine  transformé en musée , est accosté à un petit ponton en place et lieu du 9 .

              - Un batiment Ifremer est en cours de construction près de l’ancien héliport .

DÉMOLITION DU BLOCKHAUS

 

Arche nord K IV.gif (225425 octets)  Arche sud K IV.gif (97319 octets)  Dest.Blockhaus.gif (188550 octets)  Essais démol.gif (252174 octets)  Prep.Demol.gif (125538 octets)

 

 

 

*Musée de l’Escadrille des Sous-Marins de l’ATlantique*

(Association loi 1901 - J.O. du 05/04/95)

 

     

M. E. S. M. AT.

                   BSM Kéroman

                Rue Alain Dordelin               

                56100 LORIENT                                                                                                 Lorient, le 22 novembre 2001

 

             Tél: 02 97 33 66 98                                                                                                

Email: michel.scarpellini@freesbee.fr

 

 

 

 

 

                                  

Chers amis,

 

 

 

Voilà bien longtemps, trop longtemps, que vous avez eu des nouvelles de notre association. La raison en est simple. Depuis les évènements du début de l'année (annonce de l'arrivée de l'entreprise CATANA et annulation du développement du pôle des stratégies maritimes dans KI) nous étions une nouvelle fois dans le flou le plus complet après cette volte face de la Communauté d'Agglomérations. Nous avons à nouveau déménagé le matériel stocké dans KI pour l'entreposé dans KIII dans des locaux mis provisoirement à notre disposition par la Marine. Durant l'été nous avons démonté le centre d'entraînement. Après le départ de l'entreprise PECH-ALU des alvéoles de KI et l'abattage des cloisons des locaux, pour permettre l'extraction du gros matériel, tout a été transféré fin octobre vers KIII. Cela n'a pas été une mince affaire. Pour mener à bien ce déménagement il a été nécessaire de faire appel à une entreprise locale spécialisée dans la manutention de gros matériel. Entre temps les tractations avec la Marine, pour obtenir enfin un local définitivement avec un statut d'occupant à titre gracieux, se sont poursuivies. Cette démarche était nécessaire pour nous permettre d'échapper à l'imposition fiscale (10 KF par an pour 1000 m² occupés). Aujourd'hui la convention est prête et je dois la signer dans les jours qui viennent après avoir réglé quelques problèmes d'assurance. En septembre nous avons participé au forum des associations de Lorient. Malheureusement, en raison des évènements, l'exposition que nous faisions habituellement dans l'ancien bunker de l'amiral Dönitz, dans le cadre des journées du patrimoine, a été annulée.

 

Le chantier sur la BSM se poursuit, les hangars qui doivent abriter les trimarans du pôle course au large et le "Défi Français" sont pratiquement terminés. Les travaux se poursuivent dans KI pour l'implantation des filiales de CATANA. La production de mâts en carbone a déjà commencé dans nos anciens locaux. Des ouvertures ont été pratiquées dans le toit  pour faire passer les gaines de ventilation et éclaircir chaque nef utilisée. Les portes blindées ont été ferraillées sauf celles du slipway qui, lui, n'existe plus. L'accès à la machinerie de l'ancien slipway n'est plus possible et elle est envahie par les eaux. La galerie technique est également le plus souvent  noyée. Le bassin transbordeur est condamné à disparaître. De gros travaux d'étanchéité sont en cours sur le toit de KI et ont nécessité la dépose des blocs de granit qui s'y trouvaient. Le financement d'une deuxième tranche de travaux vient d'être voté au cours du dernier conseil de la Communauté d'Agglomération. Son montant s'élève à 71 MF (dépassements divers, aménagement de l'ancien slipway et des locaux en fonction des besoins de CATANA, construction d'un bâtiment de 1 650 m² sur le terre-plein devant l'ancienne centrale énergie). Des "mauvaises surprises" au fur et à mesure de l'avance du chantier expliquent en partie ces dépassements de l'estimation initiale des travaux. Les chiffres annoncés pour le coût de la reconversion sont actuellement de 330 MF et devrait atteindre  le cap de 400 MF (95 MF pour la réhabilitation de KI contre 2 MF pour celle de KII occupée par PLASTIMO). Ces chiffres font réagir bon nombre d'élus de l'opposition, l'un deux s'étonne qu'on laisse "pourrir" le sous-marin FLORE à l'extérieur alors que l'on dépense des sommes énormes pour transformer KI en usine…

 La mise en place du pôle nautisme/plaisance se poursuit malgré les contraintes techniques nouvelles qui sont apparues (difficulté pour le battage des pieux dans la darse). L'ouverture de l'espace TABARLY est prévue en 2003. Le cabinet parisien de l'architecte Jacques Ferrier a été retenu. Il travaillera avec le cabinet lorientais AIA. L'Académie sera bâtie en amont du pôle nautisme. Un port d'attache pour les Pen Duick sera aménagé devant l'Académie. Le montant global de l'opération se monte à 80 MF environ.

 

 

Un nouveau chef de projet, M. Arnaud Geoffroy, qui n'est pas un inconnu à Lorient, a été désigné pour 3 ans. Il est plus précisément chargé de mettre en place le pôle des stratégies maritimes qui nous concerne directement. Je l'ai rencontré le 13 novembre, j'ai trouvé un homme attentif à nos préoccupations et convaincu de la nécessité de ce pôle des stratégies maritimes. Il veut trouver des solutions provisoires et rapides pour valoriser le FLORE et mettre en place un début de muséographie à proximité, en attendant que les études conséquentes et définitives de ce pôle se finalisent. L'objectif premier est la présentation d'un ensemble cohérent (FLORE et musée) au public dès l'été 2002. Un comité scientifique va être mis en place sous peu, il regroupera des universitaires, le service historique de la Marine, la Direction des Constructions Navales et le MESMAT y sera associé. Comme je le précisais dans les derniers courriers adressés aux "internautes" du MESMAT qui m'ont communiqué leur Email (courrier + photos des travaux), je n'ose pas dire que l'on voit enfin le bout du tunnel, car à Lorient tout change très vite, mais on peut tout de même l'espérer sérieusement.

 

En prévision, l'assemblée générale du MESMAT se tiendra le samedi 2 mars 2002 à Lorient (vous serez avisés en temps utile).

 La cotisation 2002 est fixée à 10 €.

Pensez à me communiquer vos adresses Email.

 

Bonne fin d'année à tous en souhaitant que 2002 vois l'émergence de ce pôle des stratégies maritimes tant attendu et pour lequel nous luttons depuis 6 ans.

 

 

 

 

 

 

Michel SCARPELLINI

Président du MESMAT,

                                                                                                                         Dscf0014.jpg (121287 octets)

 

                                                                               Démolition cas.surf. n°1.jpg (92151 octets)  Démolition caserne 2 (Mars 2002).jpg (95996 octets)  Restes des casernes 1&2 (Mars 2002).jpg (95137 octets)  Reste cas.n°1.jpg (22790 octets)

                                                                                          Dscf0002.jpg (122708 octets)  Dscf0011.jpg (136154 octets)  Dscf0005.jpg (155576 octets)

 


VISITE EN 2016 DES ANCIENS DU SOUS MARINS BEVEZIERS A L'ARMEMENT